Quelques jours de grand silence. Cela correspondait à quelques jours de crise. Une douleur comme cela faisait bien longtemps. Trois longs jours où le Tramadol ne faisait qu'un effet incomplet en plus d'être fugace. Par contre l'abrutissement était complet.

Une bien belle crise. Maintenant que cela se termine, je peux l'affirmer.

Une question m'a traversé l'esprit. Je la pose à tous ceux et celles qui, comme moi, souffrent de douleurs neuropathiques. Je n'en ai pas la réponse, je vais simplement essayer d'observer et analyser :

Y a-t-il un lien entre phases de la lune et intensité des douleurs ?

Peut-être que vous avez déjà réfléchi à cela. La Nouvelles Lune, c'était le 8 septembre. Mes douleurs ont commencé ce jour-là, allant crescendo jusqu'à la nuit du 9 au 10, puis redescendant lentement jusqu'à aujourd'hui. Il me semble que ce n'est pas la première fois qu'il y a corrélation. Ma naturopathe m'en avait parlé, mais je n'avais pas particulièrement fait attention. La crise qui vient de se terminer était d'une telle intensité que la question m'est revenue à l'esprit.

à bientôt