J'ai fait récemment des analyses de sang. Le passage à l'insuline est un succès, mon hémoglobine glyquée est revenue à la normale.

Malgré tout, la polynévrite progresse.

Depuis quelques semaines, je subis des douleurs très fortes dans les pieds et le bas des jambes, mais surtout dans les mains. De telles douleurs dans les membres suppérieurs, c'est nouveau. C'est accompagné de pertes ponctuelles de force et/ou de motricité. Il y a quelques jours, la préhensibilité avait presque disparu dans la main droite, ce qui, je dois l'avouer, m'a flanqué un vilain coup au moral. Et puis tout est rentré dans l'ordre, si ce n'est que la force dans mes mains a beaucoup diminué : soulever une casserole, par exemple, n'est pas toujours évident. Je dois apprendre à composer avec ces faiblesses, prévoir sans cesse des "plans B".

Pour beaucoup de personnes avec qui j'ai des contacts, la période est difficile. Que ce soit au niveau des muscles, des nerfs, des articulations, les douleurs sont vives et récurrentes. Est ce temps changeant et humide ? Est-ce autre chose ? Pour ma part, j'ai hâte que cette période soit terminée. J'ai beau avoir tout le soutien dont on peut rêver, sentir que son corps se détériore, ce n'est pas facile.

à bientôt avec, j'espère, des nouvelles plus gaies.