Lou Reed est mort. Cela fait, en peu de temps, beaucoup de gens qui ont marqué nos vies et qui sont partis. Ne serait-ce pas, tout simplement, parce que nous avons vieilli ?

Avec mon mari, nous avons passé quelques heures à nous promener sur la toile, regardant des vidéos de concerts, un souvenir en entraînant un autre.

A tout seigneur tout honneur, nous avons commencé par Lou Reed. Take a walk on the wild side. Puis Rock'n Roll Animal. Heroin, un peu de Velvet.

Et te souviens-tu... La balade a commencé comme ça.

 Même époque, mais style bien différent, les Bee Gees (principalement l'album Odessa). Détour par Pentangle.

Si, si, vous avez connu : the trees they do grow high (lien) et puis Scarborough Fair (lien). De là, en passant par Celtic Woman et Nolwen Leroy (une version pas terrible, à mon avis) nous avons écouté cette ballade interprétée par Simon and Garfunkel. J'aime énormément cette version-là.

Ces artistes ont marqué notre adolescence, même si mon mari et moi avons 10 ans de différence. Bridge over troubled water. Tant de souvenirs. D'autres titres dont les paroles et les mélodies nous reviennent en mémoire dès les premières notes. Et puis ceci, qui nous a profondément émus, le concert du Madison Square Garden en 2009 :

Il faut être un interprète remarquable pour adapter ainsi une chanson au vieillissement de sa voix. Chapeau bas, Garfunkel. Votre timbre a changé, mais votre interprétation est poignante.

C'est ainsi que nous avons terminé notre promenade. Ce qui a débuté comme une bouffée de nostalgie s'est clos sur une impression douce et positive.Ce qui nous a aidés à nous construire n'est pas forcément resté figé dans le temps.

à bientôt.